Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lettres de 3 frères poilus
  • Lettres de 3 frères poilus
  • : 3 frères, Maurice, Paul, Joseph, élevés dans une famille catholique et patriote qui ne roule pas sur l'or. Maurice passe son bac de philo en 1912, comme 7000 autres condisciples. Paul vient d'obtenir son Doctorat en médecine et part sous les drapeaux pour un service militaire normalement de 3 ans. Joseph est un jeune vicaire. Leur destin va basculer au cours de l'été 1914. Voici, semaine après semaine, leur correspondance de guerre. Que leur courage ne soit pas oublié.
  • Contact

Archives

1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 14:48

 

Verdun Mort homme(83)

Le Mort-Homme en fleur (été 2009) ;

qui pourrait imaginer les combats inhumains de 1916 ?

 

 

Maurice, sergent de 23 ans au 48e RI en a vu de dures depuis le début de cette guerre, en 14 pendant la retraite puis en Argonne en 1915. Mais à Verdun, c'est pire que tout. D'habitude trés pudique, dans ces lettres à sa mère (qui héberge un petit garçon, Eddy) et à son frère Joseph mobilisé dans les Vosges, il se lâche, ayant encore la tremblotte de ces 4 jours passés en première ligne, probablement au Mort-Homme.

Thiaumont

 

Le 1er Juin

 

Bien chère maman

 

 

 

Je vais toujours bien. Je monte en ligne ce soir, secteur peu intéressant, enfin. J'ai écrit quelques mots à Joseph. J'ai bien reçu le colis de Mme M., j'ai gardé la petite écharpe ; j'ai reçu également ton colis saucisson et sardines, ça me fait grand plaisir puisqu'on va en ligne, merci. Un de nos bataillons a repris un village y faisant environ 250 prisonniers. Tu verras le journal. Allons adieu et soit patiente de mes nouvelles quelques temps car il ne me sera pas possible d'écrire : je t'embrasse de tout coeur.

Maurice

 

Le 6 juin

 

Bien chère maman,

 

J'ai bien reçu tes 2 lettres (avec 10 fr) et le colis dont je te remercie beaucoup. J'attends avec impatience le second. Nous voilà revenus de la première ligne où je pense nous ne retournerons plus car c'est terrible ici ; j'ai vécu là 4 jours affreux. Nous sommes comme en rase campagne, sans abris et le canon tonne tout le long du jour et de la nuit. Les 150 et 210 venaient tomber sur nous et la canonnade atteint parfois un degré extrême, c'est incroyable. Les pertes sont élevées aussi. Dieu m'a protégé ces jours-ci. Enfin. Espérons que nous partirons d'ici le plus tôt possible, n'importe où qu'on qu'aille. J'ai de bonnes nouvelles de Paul et de Joseph. Quoi de nouveau à Moras. Et Eddy, il a du faire sa Confirmation. Comment cela s'est-il passé. Mr le curé en a t'il été content ?

Je ne vois plus rien de neuf à te dire. En attendant bientôt de tes bonnes nouvelles. Je t'embrasse de tout coeur.

Ton Maurice

 

 

 

 

 

 

Le 6 juin

 

Bien cher Joseph

Me voilà heureusement revenu d’un terrible séjour de 4 jours aux premières lignes. C’est horrible , pas d’abris et bombardement terrible et continu des lignes jour et nuit. On ne peut bouger du petit trou où l’on est, on ne peut rien faire pas même ses besoins. Oh quelles terribles journées, je n’en jamais passé de pareilles. A chaque instant on se dit « cette fois, c’est pour moi » : tu vois d’ici… Enfin Dieu m’a préservé cette fois encore. Merci , car j’ai prié beaucoup ces jours là. Je pense bien que nous n’y retournerons plus ; il fallait voir la mine que nous avions tous en revenant de l’enfer, c’était misérable. enfin espérons. Comment vas-tu ? J’y ai perdu 3 de mes camarades . hélas.

Quoi de neuf là-haut. j’ai de bonnes nouvelles de maman et de Paul qui a fait un excellent séjour soit à Moras, soit à Renage. Pour le moment nous sommes au repos un peu à l’arrière dans un village bombardé journellement, c’est de la veine. Allons bonne chance et prie bien pour moi. Toutes mes amitiés à la famille N.. Ton frère qui t’aime et pense souvent à toi

Maurice

excuse l’écriture , j’en ai encore la tremblote de ces mauvais jours.

 

prochaines lettres vers le 11 juin...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by thiaumont
commenter cet article

commentaires