Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lettres de 3 frères poilus
  • Lettres de 3 frères poilus
  • : 3 frères, Maurice, Paul, Joseph, élevés dans une famille catholique et patriote qui ne roule pas sur l'or. Maurice passe son bac de philo en 1912, comme 7000 autres condisciples. Paul vient d'obtenir son Doctorat en médecine et part sous les drapeaux pour un service militaire normalement de 3 ans. Joseph est un jeune vicaire. Leur destin va basculer au cours de l'été 1914. Voici, semaine après semaine, leur correspondance de guerre. Que leur courage ne soit pas oublié.
  • Contact

Archives

16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 13:23

Verdun--43-.JPG
La citadelle de Verdun ; été 2009

 Maurice est en cantonnement au milieu des bois sous une pluie battante ; Paul, médecin-major, et Joseph le vicaire,  s'apprêtent à partir en parmission dans le sud où se trouve leur mère. Cependant l'hiver touche à sa fin et les premiers échos de la bataille de Verdun, qui débuta le 21 février 1916 par une avalanche d'un million d'obus sur les fragiles lignes de défense françaises, se font entendre...

Thiaumont

Le 16-2-16

 

Bien chère maman,

 

Je viens de recevoir ta lettre en même temps qu’une de Paul, qui est toujours en permission vers le 23. Tu peux par conséquent te préparer à le recevoir un de ses jours. Comme Joseph ira aussi en permission à cette date, ils auront le bonheur de se rencontrer, soit à Moras, à St Jean ou à U.. Tu pourrais très bien y aller avec eux, cela te distraira d’abord et ensuite, tu seras contente de ton voyage. Quant à moi, ce sera pour fin Mars et encore, car ici on ne fait pas comme ailleurs : on suspend les permissions, on fait partir en retard ou on ne fait partir qu’un petit nombre. D’ici là j’ai bien le temps d’y penser. Paul et Joseph croient que j’irai aussi en permission vers le 20 courant, ils pensent qu’on peut partir quand on veut ; même devancer d’un seul tour est impossible. Soyons patients nous arriverons au bout ; j’ai eu assez de chance jusqu’ici ne nous plaignons pas.

J’ai bien reçu une lettre de MR Y. mon professeur de philo ; elle est charmante. Il a été tout heureux de pouvoir connaître mon adresse, la seule qu’il ait pu décrocher de tous mes camarades.

Nous avons ici un temps affreux : pluie, neige, vent et aujourd’hui il fait une tempête avec pluie à tout décrocher et à tout inonder ; on ne doit pas être fort bien dans les tranchées.

Nous sommes toujours au repos,…jusqu’à quand ?, il me semble que ça se tire. Tout ça ne me dit rien de bon, car on doit se préparer à attaquer pour fin Mars ou Avril, c’est le moment des grands coups. En tout cas j’aurai tout au moins l’honneur de lutter à la baïonnette avec ces maudits Boches. On tachera de leur faire de nombreuses « boutonnières ». allons à bientôt de tes nouvelles, je t’embrasse de tout cœur.

Maurice

 

Le 24-2-16

 

Bien chère Maman,

 

Je vais toujours bien, malgré la neige et les changements de ces temps derniers. Nous sommes partis aux tranchées mais ailleurs, à droite d’un glorieux village. Quoi de nouveau à Moras ? as-tu reçu Joseph et Paul ? quant à moi j’espère bien y aller au commencement de l’autre mois si tout va bien et qu’aucune attaque n’arrive. Pour le moment je suis chef d’un assez gros ouvrage défensif où nous sommes passablement canonnés. Resterons-nous longtemps par là j’en doute !.

A bientôt, je t’embrasse de tout cœur.

Maurice

prochaines lettres vers le 6 mars...

Partager cet article

Repost 0
Published by thiaumont
commenter cet article

commentaires