Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lettres de 3 frères poilus
  • Lettres de 3 frères poilus
  • : 3 frères, Maurice, Paul, Joseph, élevés dans une famille catholique et patriote qui ne roule pas sur l'or. Maurice passe son bac de philo en 1912, comme 7000 autres condisciples. Paul vient d'obtenir son Doctorat en médecine et part sous les drapeaux pour un service militaire normalement de 3 ans. Joseph est un jeune vicaire. Leur destin va basculer au cours de l'été 1914. Voici, semaine après semaine, leur correspondance de guerre. Que leur courage ne soit pas oublié.
  • Contact

Archives

Top articles

  • La guerre illustrée...

    27 avril 2013

    Voici deux photos et deux cartes postales illustrant la période de 1913 á 1918 : -Sur l´aérodrome de Reims en 1913 -Le cuirassé Jean-Bart, un des fleurons de la marine française, mis á l´eau en 1911 -Le naufrage du navire hopital '' Le Portugal'' -Aprés...

  • La course folle...vers la guerre

    19 octobre 2013

    Monument aux morts de Saint Martin du Vercors 99 ans ! Dans un an, un siécle aura passé depuis le déclenchement de la Grande Guerre. On évoquera alors une nouvelle fois la course folle pour la suprématie européenne et son corollaire, la course aux armements,...

  • La guerre illustrée (suite)

    20 décembre 2013

    Chers lecteurs, Alors que nous nous apprêtons à entrer dans l'année du centenaire, merci de votre fidelité à ce blog, mais surtout à la mémoire de ces jeunes (et moins jeunes) dont la vie a été parfois sublimée, mais plus souvent laminée par le rouleau...

  • La guerre illustrée (suite)

    22 mai 2014

    Chers lecteurs de ce blog, Je ne vous oublie pas, pas plus que vous n'oubliez nos poilus en cette année du centenaire. Je vous livre quelques cartes postales supplémentaires. La première est patriotique (l'Alsace est une magnifique fiancée délivrée des...

  • Les permissions sont rétablies !

    20 avril 2010

    Maurice en 1915 Maurice, à Verdun ou trés proche de Verdun, repart vers l'arrière. Il reçoit une lettre de son frère Paul, médecin, semble t'il au front en Champagne et en écrit à son frère joseph, Vicaire ainsi qu'à sa mère restée dans le sud à Moras....

  • C'était un coeur plein d'intelligence, une intelligence pleine de coeur...

    20 novembre 2010

    Bien avant l'ère des manifs, on souffrait déjà dans les tranchées des gaz lacrymogènes... Les deux témoignages ci-dessous ont été écrits quelques semaines après la mort de Maurice par un ami d'infortune, puis en 1922 par le maire de son village lors du...

  • Les années insouciantes ... avant la guerre

    10 juillet 2008

    Le 14-1-12-10 (commentaire de Thiaumont : lire 14 janvier 1912, 10h) Chère maman, Me voilà de nouveau rentré pour trois longs mois qui seront à n'en pas douter très froids. J'espère qu'ils passeront vite et bien et qu'en juillet prochain je réussirai...

  • La mobilisation...

    02 août 2008

    Résumé des lettres précédentes Maurice, le cadet qui a réussi son "bac de philo" est depuis un an "au régiment" avant d'entamer, pense t'il, des études de droit. Il a des galons de sergent mais n'a pu devenir officier ; Paul entame sa 3e année de service...

  • Premières tranchées, premiers assauts...

    02 octobre 2008

    Résumé des lettres précédentes : Paul le médecin, Joseph le vicaire, Maurice l'étudiant ont été mobilisés. Maurice a écrit à sa mère restée dans le Sud de la France tandis que son père et sa soeur sont restés à Maubeuge au début de la campagne, il a échappé...

  • "tu nous préserveras par ta blessure de sacrifices plus grands"

    01 décembre 2008

    M aurice, après sa blessure au pied au cours d'un bombardement à Soupir dans l'Aisne, est rapatrié à Agen où il commence sa convalescence. Il est très inquiet pour son père et sa soeur, bloqués à Maubeuge aux mains des Allemands. Sa mère est à Moras,...

  • Maurice raconte les "pluies de balles et d'obus", Paul prépare son réveillon dans les tranchées

    21 décembre 2008

    Maurice, sergent, est toujours soigné à Agen après sa blessure au pied par un éclat d'obus. Paul, médecin major est, lui, toujours au front, tandis que Joseph, prêtre infirmier, donne rarement de ses nouvelles (il est mobilisé à Toul). Les nouvelles du...

  • Le réveillon des blessés

    27 décembre 2008

    La guerre des tranchées a commencé, le front s'est stabilisé et c'est l'époque de quelques fraternisations dans les tranchées le jour de Noël entre ennemis. Maurice, lui est toujours convalescent de sa blessure au pied à Agen, tandis que Paul a passé...

  • Maurice raconte la terrible journée de Berry au bac...et fait son trou à Port-Ste Marie

    27 janvier 2009

    L'hiver est plus doux que l'automne pour Maurice qui profite de sa convalescence à Port-Ste Marie, bien méritée après sa blessure au pied en novembre 14. Paul n'a pas cette chance, mais étant officier-major, c'est à dire médecin, il est un peu moins exposé...

  • le blessé "boche"

    01 mai 2009

    Maurice se tient prêt à repartir au front ; il est encore au dépôt à Guérêt après sa convalescence. Toujours pas de nouvelles de Joseph le vicaire et de Paul, médecin major. Son père et sa soeur sont toujours à Maubeuge en zone occupée et les nouvelles...

  • La douce revanche de Paul...

    16 septembre 2009

    En septembre 1913, Maurice avait conseillé à Paul d'économiser, alors que celui-ci était étudiant en médecine. Deux ans plus tard Paul lui rend fraternellement la monnaie de sa pièce...tout en demandant quand même à St Maurice, saint patron des soldats,...

  • Le temps des colis...

    05 novembre 2009

    Maurice, qui est passé presque directement du bac philo à la guerre la plus impitoyable a fait connaissance avec les tranchées humides après presque un an de convalescence. La fatigue semble l'emporter sur la peur. Ses frères Paul, médecin en première...

  • Automne 1915 : le froid, la boue, les obus...

    14 novembre 2009

    Pour les 3 frères Maurice, Sergent, Paul, médecin major en première ligne, Joseph, Prêtre-infirmier (et leurs parents séparés par la guerre, une sorte de routine s'est installée et ils évoquent de moins en moins une victoire prochaine. La préoccupation...

  • Toujours rien de Maubeuge, que deviennent-ils ?

    14 décembre 2009

    Pour les 3 frères, aux prises avec les intempéries et la boue, en cette fin d'automne 1915, il y a aussi une question sans réponse : que deviennent leur père et leur soeur Yvonne restés en zone occupée à Maubeuge, tandis que leur mère est dans le sud,...

  • Comment va t'on s'en sortir, si on s'en sort ?

    24 juin 2010

    le Mort-Homme, toujours le Mort-Homme. Pour ceux qui ne le connaissent pas , je cite quelque ligne de ce livre indispensable "j'étais médecin dans les tranchées" écris récemment par la petite fille de Louis Maufrais, alter ego de Paul, un des 3 frères...

  • Paul et Maurice dans l'enfer de Verdun...

    02 juillet 2010

    Cette fois c'est la guerre totale, l'enfer...le ton change radicalement depuis un mois. A côté de ce que vivent à présent Paul et Maurice, les hécatombes de 14, l'Argonne, les Eparges paraissent presque aimables. Tous les deux s'en sont tirés de peu...jusqu'à...

  • Là, c'est la lutte au corps à corps perpétuelle...la bataille sans nom

    05 août 2010

    Après un bref repos au dépôt divisionnaire, Maurice s'apprête à repartir en première ligne à Verdun (rive gauche de la Meuse prés de Douaumont), alors qu'il s'attendait à ne plus jamais retourner dans cet enfer. Il écrit à son frère joseph qui est beaucoup...

  • Le feu

    29 octobre 2014

    A l´approche des commémorations du 11 novembre, la visite des tranchées reconstituées prés du village de Pressins dans l´Isére (bravo pour ce formidable travail) m´a amené á relire le livre d´Henri Barbusse, écrit dés 1916 : Le Feu. Rappelons qu´Henri...

  • 21 février 1916, début de la bataille de Verdun

    22 février 2016

    Il y a 100 ans débutait la bataille de Verdun ; un million d´obus sont tombés en une seule journée sur les premières lignes françaises. Ne pas l´oublier, ne pas oublier la souffrance de ces jeunes gens, devenus littéralement ''chair à canon''. Certes...

<< < 1 2 3