Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lettres de 3 frères poilus
  • Lettres de 3 frères poilus
  • : 3 frères, Maurice, Paul, Joseph, élevés dans une famille catholique et patriote qui ne roule pas sur l'or. Maurice passe son bac de philo en 1912, comme 7000 autres condisciples. Paul vient d'obtenir son Doctorat en médecine et part sous les drapeaux pour un service militaire normalement de 3 ans. Joseph est un jeune vicaire. Leur destin va basculer au cours de l'été 1914. Voici, semaine après semaine, leur correspondance de guerre. Que leur courage ne soit pas oublié.
  • Contact

Archives

27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 10:47
La guerre des tranchées a commencé, le front s'est stabilisé et c'est l'époque de quelques fraternisations dans les tranchées le jour de Noël entre ennemis.
Maurice, lui est toujours convalescent de sa blessure au pied à Agen, tandis que Paul a passé Noël à proximité des tranchées. Leur mère est toujours dans le sud et a recueilli un jeune garçon du nom de Eddy, tandis que son mari et sa fille sont bloqués à Maubeuge....
Thiaumont


Le 26-12-14


Bien chère maman


Je te remercie de tout coeur des bonnes choses que tu m'as envoyées pour Noël, elles ont été les biens venues et sont en train de disparaître dans mon estomac qui est toujours solide. Merci pour la lettre et pour l'argent dont je n'ai pas besoin pour le moment, quoique je ne touche plus de prêt (0,72 cm par jour c'était quelque chose) ici Noël s'est bien passé ; nous n'avons pas eu de messe de minuit (sous prétexte que cela aurait pu gêner les blessés) ; cela ne nous a pas empêchés de faire un petit réveillon à 9h jeudi, entre nous sous-of (huitres, jambonneau, tarte, gateaux, vins variés, café, goutte et cigares).

Le lendemain à l'aide des dons aux blessés, nous avons eu un diner un peu plus relevé : potage, salade russe, dinde, gateaux, tarte, café, vin vieux, liqueur et cigares etc. Nous aurons autant au jour de l'an et de plus un petit concert.

Le jour de Noël grand-messe en musique à la chapelle du lycée ; des dames d'Agen ont chanté de beaux chants. 

Joseph m'écrit souvent et m'envoie régulièrement le Miroir ; Mr M. m'envoie aussi des revues, je vais lui écrire à l'occasion du jour de l'an. J'ai eu des nouvelles de Mrs S., G. et C., ainsi que de Vincent qui est à Toulon au 112e d'infanterie. Je vais bien, ma plaie va mieux, on a parlé de me radiographier, mais je ne sais encore quand. Envoie toujours la pièce d'hébergement, elle pourra me servir quand ça sera complètement fini, car j'espère bien avoir un mois, mon pied devant être faible encore longtemps. Les affaires ne vont pas très vite, mais on progresse lentement ; du coté des Russes je ne sais exactement ce qu'il s'y passe ?

Chez nous on parle toujours d'un grand coup mai on ne sait rien, Joffre ne faisant pas part des ses plans à ses généraux, de peur qu'ils ne soient divulgués, mais bien sur il doit se mijoter quelque chose dans son esprit. Il paraitrait que 700.000 hommes sont rassemblés au camp de Chalons et dans les environs ; ce serait paraît-il une armée de manoeuvre, dite d'invasion, que se passera t'il ? Quand ? Que cela soit vite, pour que les Boches dégagent le Nord de la France et la Belgique ; ce serait un beau coup qui frapperait l'opinion Allemande, toujours bornée par leurs officiers. Allons qui vivra verra, et que cela finisse au plus vite pour tout le monde, car si c'est épuisant pour notre adversaire, cela l'est aussi pour nous, et de plus nous énerve, car cette guerre de tranchées n'est pas faite pour des Français qui aiment le mouvement. Pour terminer et comme nous approchons du jour de l'An je m'empresse de t'envoyer mes meilleurs voeux de bonne année ; malheureusement avec cette guerre terrible on ne sait jamais ce qu'il peut arriver ; je souhaite toujours néanmoins que nous nous retrouvions tous un des jours de l'année 1915 et à Mutzig toute la famille rassemblée pour célébrer le succès de nos armes et fêter le retour de l'Alsace et de la Lorraine à la France. Vive la France. Bonne et heureuse année bonne santé. Je t'embrasse de tout mon coeur.

Mille baisers à Eddy

Maurice

prochaines lettres vers le 7 janvier 2009

Partager cet article

Repost 0
Published by thiaumont
commenter cet article

commentaires