Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lettres de 3 frères poilus
  • Lettres de 3 frères poilus
  • : 3 frères, Maurice, Paul, Joseph, élevés dans une famille catholique et patriote qui ne roule pas sur l'or. Maurice passe son bac de philo en 1912, comme 7000 autres condisciples. Paul vient d'obtenir son Doctorat en médecine et part sous les drapeaux pour un service militaire normalement de 3 ans. Joseph est un jeune vicaire. Leur destin va basculer au cours de l'été 1914. Voici, semaine après semaine, leur correspondance de guerre. Que leur courage ne soit pas oublié.
  • Contact

Archives

23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 20:06

Déja un an de Campagne (et déjà un an de blog) ! Maurice, blessé en novembre d'un éclat d'obus, à présent complémentement rétabli et Paul qui a connu la terrible bataille des Eparges, où il s'est illustré, sont déjà des soldats aguerris.  Joseph, prêtre-infirmier, n'a pas eu son baptême du feu, étant affecté dans un hopital de campagne, en retrait du front, dans les Vosges où apparemment la nourriture est abondante. Ils espèrent tous une issue proche ou une relève...Pas de découragement cependant mais un patriotisme trés vivace.
Merci pour vos encouragements et vos nombreuses visites, qui honorent la  mémoire de ces trois frères et de tous ces jeunes hommes qui ont participé, au prix parfois de  leur vie, à cette tragédie mondiale.
Thiaumont



3 autres frères poilus avant la guerre en 1911




Le 23-7-15

 

Bien chère maman,

Rien de nouveau ici, j'attends toujours que mon tour de repartir revienne, et je n'aurai jamais pensé que ce put être si long ! Enfin; Je vois qu'à Moras la vie devient active et mouvementée avec les zouaves ça lui donnera un peu de gaité. Comme tu le dis, on dépense beaucoup au dépôt. Le prêt ne suffirait pas, ici les « gars du Nord » reçoivent de l'argent de tous les côtés et dépensent comme si de rien n'était. Je vais envoyer à Paul des revues, cela lui aidera à passer le temps. J'ai reçu ta lettre et l'argent dont je te remercie. J'ai acheté une p. de molletières, elles sont bonnes mais chères (6 fr). J'ai des nouvelles de tous, ils vont tous bien ; à Renage (?) également où ils espéraient ta venue. Si Paul avait une permission fais le moi savoir, je tacherai d'en avoir une. Adieu et mille baisers.

Maurice

 

Ce 27 juillet 1915

 

Mon cher Joseph

 

Je vais partir en permission demain soir 28 juillet pour Moras où j'espère arriver dans la journée du 30. Ce sera un changement énorme pour moi qui suis au 67e depuis une quinzaine de mois dont 12 mois de campagne. Je n'ai pas vu Maman depuis plus de quinze mois. J'aurai 8 jours pleins pendant lesquels je pourrai profiter d'un bon lit et jacasser. Que de choses à raconter. Et toi, à quand ta permission ? Tu ne tarderas pas sans doute à l'avoir. Vas-tu souvent dans les 2 familles N. : c'est une chance pour toi. Vous devez avoir su travail en ce moment avec les coups durs qui se passent de votre coté. Je t'embrasse

Dr Paul.

 
Prochaines lettres vers le 20 août

Partager cet article

Repost 0
Published by thiaumont
commenter cet article

commentaires