Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lettres de 3 frères poilus
  • Lettres de 3 frères poilus
  • : 3 frères, Maurice, Paul, Joseph, élevés dans une famille catholique et patriote qui ne roule pas sur l'or. Maurice passe son bac de philo en 1912, comme 7000 autres condisciples. Paul vient d'obtenir son Doctorat en médecine et part sous les drapeaux pour un service militaire normalement de 3 ans. Joseph est un jeune vicaire. Leur destin va basculer au cours de l'été 1914. Voici, semaine après semaine, leur correspondance de guerre. Que leur courage ne soit pas oublié.
  • Contact

Archives

6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 22:17

Tranchees Argonne

 

 

 

Après presqu'un an de trêve pour cause de blessure, Maurice revient aux dures réalités du front, c'est à dire des tranchées. Il n'a pas perdu, semble t'il sa combativité, en témoigne les lettres que voici...
Thiaumont

Le 6-10-15

 

Bien cher Joseph,

Suis toujours en bonne santé et au repos. J'ai reçu aujourd'hui ta carte et la Semaine religieuse, merci, cela me donnera de la lecture dans les tranchées car nous y montons ce soir. Je vais voisiner avec les Boches et cela à moins de 50 mètres, on va pouvoir jouer du pétard ; à moins qu'on ne les attaque pour les faire filer. Les canons tonnent dur et ?? cela fait plaisir, surtout après le gros succès du 25, 7e succès qui se continuera, espérons le !. A bientôt de tes nouvelles, je t'écrirais des tranchées si je le puis.

Ton frère qui t'embrasse bien fort  

 Maurice sergent 12e de  ligne  d'inf 48e  SP 74

 

 

Le 9 octobre 15

 

Bien chère Maman,

Je vais toujours bien malgré le gracieux envoi de marmites par les Boches, qui d'ailleurs font beaucoup de bruit mais causent peu de mal. Nous n'avons eu jusqu'ici qu'un blessé et par une balle. Suis en deuxième ligne dans un bois. De bonnes sapes nous mettent à l'abri des obus et des "minen". C'est de là que je t'écris. J'ai reçu ta lettre du 3 octobre et je vois que tu te fais beaucoup de peine ; je t'assure que tu ne dois pas te tourmenter, j'en suis déjà revenu et avec l'aide de Dieu j'en reviendrai encore et cette fois il faut espérer que ce sera la bonne, lorsque les Boches seront hors de chez nous et cela viendra plus vite qu'on ne pense. Allons à bientôt de tes nouvelles. Je t'embrasse de tout coeur.

Maurice

 

Le 12 oct 1915

 

mon cher Maurice,

Ta lettre du 6 m'arrive à l'instant. J'y réponds aussitôt. Tu fais bien de donner souvent de tes nouvelles et je te recommande toujours d'être très régulier à écrire. De cette façon personne ne sera inquiet. Je l'ai envoyé il y a 3 ou 4 jours un petit mot pour t'annoncer le deuil de la famille N.. Depuis je n'ai pas manqué un seul jour d'aller la voir

C'est samedi prochain que je compte partir en permission. J'arriverai probablement à Moras le lundi matin. Il y aura près de 15 mois que je ne serai pas retourné. Allons vite un mot. Merci de ta lettre. Je t'embrasse de tout coeur.

Joseph

Partager cet article

Repost 0
Published by thiaumont
commenter cet article

commentaires